La tête dans les étoiles

Prenez un peu (beaucoup) de temps libre, ajoutez-y un ciel clair, une nuit d’obscurité que le dernier croissant de lune n’éclairera pas, et remuez un peu : vous obtiendrez l’astrophoto !
Voilà une pratique que je ne me connaissais pas, et pourtant Dieu seul sait si on peut apprendre certaines vertus en la pratiquant… à commencer par la patience, que supplantera l’admiration si la voie lactée se dévoile. Prudence aussi, car les animaux et bêtes errantes ne sont pas une légende, et la nuit ne favorisant pas, c’est aux aguets qu’il faudra marcher, ayant pour seul horizon le champs d’éclairage de la lampe frontale.
Partis au départ d’Aix pour une ascension nocturne de la montagne Sainte Victoire, c’est à l’évidence le vent, ce mercredi 1er Juin , qui décida de nous en empêcher. Ce dernier n’en ayant pas moins dégagé et purifié le ciel, il nous permis quand même de sortir trépieds et boitiers à mi-chemin avant de rebrousser. Et à 1 min par photo, autant dire que l’on a laissé le temps au temps, dont voici quelques brèves.

Vous pourrez retrouver dans les nouveautés les clichés pris au lever du jour au pied de la montagne.

Le manque d’humidité et les conditions exécrables remettent donc à plus tard en ce 1er Juin venteux et glacial les images de l’aube sur le toit de la Provence, que je promet de publier sur ce site dès que j’en aurai l’occasion, avec les résultats escomptés.

Découvrez et comparez avec les photos d’un autre passionné et ami dont voici le lien : click HERE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>